Quel futur pour la programmation de télévision : le danger du tout consultatif?

Bruno CAILLER

Abstract


Résumé : Avec la multiplication des réseaux et des terminaux, l’individualisation supposée de la consommation télévisuelle, et la concurrence des nouveaux contenus audiovisuels, s’organise aujourd’hui une véritable rupture de la distribution audiovisuelle partagée. Les principes de base de la programmation de télévision s’en voient bouleversés. Moins dépendante du temps et du lieu de consommation, de linéaire elle devient modulaire et multimodale. Le téléspect-acteur devient dès lors une cible privilégiée. Pour le (re)conquérir, le programmateur aura à trouver la bonne combinaison entre télévision connectée, télévision sociale, guides de programmes évolués, nouvelles interfaces, production de contenus pluri ou transmédia entre autres. C’est à partir de ces « outils » qu’il devra élaborer le nouveau dispositif susceptible de définir un modèle économique pérenne en continuité avec l’environnement industriel présent. La programmation, d’abord historiquement imposée autour d’un modèle de télévision de rendez-vous, tend donc de plus en plus vers une programmation assistée autour d’un modèle de télévision connectée et sociale à la recherche d’un nouvel équilibre. Ainsi, établir des continuités entre le linéaire et le non-linéaire, affermir les identités des chaînes et des bouquets en proposant des « grilles-vitrines » déployées en profondeur dans le temps et l’espace, tels sont quelques-uns des nouveaux défis du programmateur de demain.

Mots-clés : Programmation, consultation, télévision connectée, téléspectateur, transmédia

 

Abstract: With the increase of distribution networks and smart terminals, the supposed personalization of television consumption, and the competition for new audiovisual contents, a true breaking of shared audiovisual distribution occurs. The basic principles of television programming are disrupted. Less dependent on the consumption time and place, from linear it becomes modular and multimodal. The active viewer is then the principal target. For (re)conquering him, the programme planner will have to make his choice and find the good combination between connected TV, social TV, advanced EPG, new user interfaces, production of multi or trans-media contents. With these “tools”, he has to elaborate a new plan capable of defining a durable business model ensuring continuity in the actual industrial environment. So television programming, first historically imposed as a rendezvous television model, more and more aims at an assisted programming in a connected and social television model in search of a new balance. Thus, proposing connections between linear and non-linear programming, consolidating channels and TV packages identities by offering “shop window-schedules” deployed in time and space are a few new challenges for the programme planner of the future.

Keywords: Programming, consultation, connected television, active viewer, transmedia

 


Full Text:

PDF

Refbacks

  • There are currently no refbacks.


On line ISSN 1775-352X
Paper ISSN 2066-5083

© ESSACHESS

The opinions expressed in the texts published are the author’s own and do not necessarily express the views of ESSACHESS editors. The authors assume all responsibility for the ideas expressed in the published materials.

Les idées et les opinions exprimées dans les textes publiés dans la revue n' engagent pas la responsabilité de l'éditeur. Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que leurs auteurs.